Navigation – Plan du site
À propos de livres

Bennett Tony, Making Culture, Changing Society

Abington, Routledge (Culture, Economy and the Social), 2013, xx+220p.
Yves Laberge
p. 212-213
Référence(s) :

Bennett Tony, Making Culture, Changing Society, Abington, Routledge (Culture, Economy and the Social), 2013, xx+220p.

Texte intégral

  • 1 Tony Bennett a notamment signé la nouvelle préface, en anglais, de la réédition du livre de Pierre (...)

1Homonyme du célèbre chanteur de charme américain, le professeur Tony Bennett (de la University of Western Sydney, en Australie) est reconnu dans le monde universitaire anglo-saxon pour ses travaux en études culturelles et en muséologie ; il a en outre contribué à diffuser les travaux de Pierre Bourdieu en Grande-Bretagne1. Pour son douzième livre, Tony Bennett rassemble et augmente quelques textes parus ici et là en combinant élégamment les apports français et britanniques en sociologie de la culture, en ethnographie, en études culturelles et en théories sociales ; c’est précisément cette mixité théorique peu fréquente qui rend ses travaux particulièrement intéressants. Bien qu’il soit inconnu en France, Tony Bennett fait preuve d’une connaissance incontestable des sociologues hexagonaux et s’inspire largement des penseurs français dans ses ouvrages. Son dernier en date, intitulé Making Culture, Changing Society, s’appuie largement sur les écrits de nombreux sociologues français, mais aussi de penseurs inclassables comme Michel Foucault, Jacques Rancière, Gilles Deleuze et Bruno Latour (p.25). Cette familiarité avec la sphère de production francophone n’em­pêche par ailleurs pas l’auteur de citer abondamment Kant, Antonio Gramsci, Clifford Geertz et d’innombrables théoriciens britanniques en études culturelles (p.24).

  • 2 Voir, en français, cet article-synthèse disponible en ligne : Poulot D., Bennett T., McClellan A., (...)

2Pour Tony Bennett, la culture et ses expressions les plus institutionnalisées (par exemple dans les grands musées nationaux) font partie d’un système d’objets à voir (nommément le “complexe d'exposition” en anglais exhibitionary complex) qui depuis deux siècles contribue à conforter une vision bourgeoise du monde et du progrès érigée ainsi en une forme d’hégémonie au sens où l’entendait Gramsci (p.24). Ce regard, conditionné selon la conception bourgeoise du monde tel qu’exposé dans les musées se serait par la suite auto-reproduit pour ultimement s’autoréguler à partir de ces mê­mes principes et obéir à ces mêmes mécanismes de contrôle (p.25). Pour employer un néologisme, on pourrait dire que le courant de réflexion auquel se réfère T. Bennet étudie et critique la “gouvernementalisation” d’une culture instrumentalisée au moyen de nouvelles politiques déterminant largement ce que sera l’offre culturelle en fonction d’objectifs préétablis (p.112). Cette critique fondatrice et récurrente de l’influence déterminante des institutions culturelles dominantes traverse les écrits de Tony Bennett depuis trente ans ; le titre de cet ouvrage en découle directement puisque selon l’auteur, les décideurs changent la société en façonnant la culture publique selon leurs propres objectifs et à partir de leurs critères2.

3Le livre Making Culture, Changing Society se subdivise en neuf chapitres touchant successivement les musées en tant que vecteurs culturels et façonneurs de culture (pre­mière partie) ; cette ouverture plus théorique est suivie d’une étude de cas sur la gouvernance de la France coloniale au tournant du 20e siècle (deuxième partie), à laquelle s’ajoute un questionnement sur la véritable distribution des choix culturels (troisième partie), pour conclure enfin sur les libertés apparentes des publics en matière de choix culturels. Incidemment, tout le neuvième chapitre porte sur le concept d’habitus de Pierre Bourdieu ; en fait, Tony Bennett conclut que les modes d’appropriation culturelle seraient, au mieux, une forme de “liberté guidée” (guided freedom) déjà préétablie et distribuée parcimonieusement par les autorités culturelles, et principalement par le truchement de certains intellectuels reconnus qui orienteraient notre regard (pp.141, 177).

  • 3 Voir aussi Bennett et al., “La Distinction revisitée : l'espace des styles de vie britannique en 20 (...)

4Il est plutôt rare de pouvoir trouver dans la production sociologique récente une telle aisance à alterner écrits français en sociologie de la culture et théoriciens britanni­ques en études culturelles. Dans Making Culture, Changing Society, Tony Bennett réussit cet exercice difficile et articule habilement ces deux modes de pensée (voir son abondante bibliographie combinant à la fois des auteurs français et de langue anglaise, pp.194-212). En outre, beaucoup de ses notes en fin de volume apporteront des précisions utiles et des articulations intéressantes, par exemple entre la conception de Pierre Bourdieu et celle des tenants des Cultural Studies (Richard Hoggart, Raymond Williams, Stuart Hall) autour de différents points, et notamment la culture populaire (voir notes 2 et 3, p.181)3. Le style de Tony Bennett n’est pas toujours parfaitement clair et ses démonstrations abusent parfois de la pensée kantienne, ici omniprésente ; néanmoins, son indéniable maîtrise des théories de la culture fait de lui un interlocuteur ap­préciable pour tout chercheur déjà familier de la sociologie de la culture et de l’ethno­graphie. Cependant, cette lecture exigeante nécessite une excellente maîtrise de la lan­gue de Shakespeare.

Haut de page

Notes

1 Tony Bennett a notamment signé la nouvelle préface, en anglais, de la réédition du livre de Pierre Bourdieu, Distinction : A Social Critique of the Judgement of Taste, parue chez Routledge en 2010 (pp.xviii-xxiii).

2 Voir, en français, cet article-synthèse disponible en ligne : Poulot D., Bennett T., McClellan A., “Pouvoirs au musée”, Perspective, La revue de l’INHA [En ligne], 1 | 2012, mis en ligne le 30 décembre 2013, http://perspective.revues.org/460.

3 Voir aussi Bennett et al., “La Distinction revisitée : l'espace des styles de vie britannique en 2003”, in Coulangeon Ph., Duval J. (dirs.), Trente ans après La Distinction de Pierre Bourdieu, Paris, La Découverte, 2013, pp.179-205.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves Laberge, « Bennett Tony, Making Culture, Changing Society », Recherches sociologiques et anthropologiques, 46-1 | 2015, 212-213.

Référence électronique

Yves Laberge, « Bennett Tony, Making Culture, Changing Society », Recherches sociologiques et anthropologiques [En ligne], 46-1 | 2015, mis en ligne le 15 octobre 2015, consulté le 24 septembre 2017. URL : http://rsa.revues.org/1482

Haut de page

Auteur

Yves Laberge

Ph. D., Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté – Centr’ERE, Québec.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Recherches sociologiques et anthropologiques sont disponibles selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Logo Recherches sociologiques et anthropologiques
  • Logo Fondation universitaire
  • Logo Fonds de la Recherche Scientifique
  • Revues.org