Navigation – Plan du site
À propos de livres

Détrez Christine, Sociologie de la culture

Paris, Armand Colin, “Cursus”, 2014, 191p.
Yves Laberge
p. 134-135
Référence(s) :

Détrez Christine, Sociologie de la culture, Paris, Armand Colin, “Cursus”, 2014, 191p.

Texte intégral

  • 1  A ne pas confondre avec un autre livre chez le même éditeur, au titre similaire : Fleury L., Socio (...)

1La sociologie de la culture devrait occuper une place centrale dans l’enseignement des sciences de la société ; mais il n’en est pas toujours ainsi dans la pratique. En ce sens, et bien qu’il ne s’agisse pas du premier ouvrage à porter ce titre, cette nouvelle synthèse pédagogique de Christine Détrez sur la culture est plus que bienvenue1.

  • 2  Donnat O., Les pratiques culturelles des Français à l'ère numérique. Éléments de synthèse 1997-200 (...)

2Ouvrage de base destiné avant tout à un lectorat francophone, Sociologie de la culture se fonde sur les travaux des précurseurs comme l’Américain Thorstein Veblen (1857-1929) et Edmond Goblot (survolés très rapidement), mais surtout de Joffre Dumazedier, Pierre Bourdieu, Michel de Certeau, sans oublier les vastes enquêtes nationales pilotées par l’équipe d’Olivier Donnat sur les pratiques culturelles des Français, dont les résultats sont ici cités (pp. 19, 24, 74)2. Dans la première moitié du livre de Christine Détrez, le modèle de “la distinction” selon Bourdieu est présenté, mis en contexte, critiqué et remis en cause d’une manière rigoureuse et équilibrée, pour ensuite aborder des questions voisines comme le rôle de l’école ou encore la sociologie des pratiques culturelles en matière de fréquentation de la télévision et du cinéma (p.62). La dernière moitié du livre touche entre autres la sociologie de la réception, les publics, et les travaux récents en sociologie de la culture.

3Sociologie de la culture de Christine Détrez fourmille d’observations intéressantes et de réflexions justes sur les pratiques culturelles, par exemple sur le fait de « lire à l’heure d’Internet », ce qui signifie pour bien des gens une activité de survol, de butinage, voire d’« outre-lecture » qui se borne à une navigation superficielle plutôt qu’à un réel approfondissement (p.153).

  • 3  Pensons par exemple au classique Becker H., Les mondes de l'art, Paris, Flammarion, “Champs Flamma (...)
  • 4  Sur la sociologie culturelle et ses distinctions d’avec la sociologie de la culture, on lira Desfo (...)

4 L’ouverture qu’accorde Christine Détrez aux études culturelles (Cultural Studies) dénote une sensibilité aux travaux effectués dans le monde anglo-saxon. Tout le cinquième chapitre passe en revue les travaux des fondateurs (Richard Hoggart, Raymond Williams, E. P. Thompson) et de leurs continuateurs (Stuart Hall) de “l’École de Birmingham”, à partir de 1964, sans négliger pour autant la contribution primordiale de chercheurs français comme George Friedmann, Roland Barthes et Edgar Morin à propos de la culture de masse, à la même époque (p.102). Judicieusement, Christine Détrez parvient à bien mettre en évidence la perspective complémentaire et originale apportée par les études culturelles au moment où une large frange de la tradition française allait pourtant « négliger pendant de longues années l’étude des réceptions, des appropriations différenciées » (p.101). En revanche, le lecteur restera sur sa faim à propos des contributions (pourtant essentielles) d’Erving Goffman et d’Howard Becker, ici à peine évoqués (p.86)3. C’est précisément Howard Becker et quelques autres sociologues américains qui avaient ouvert la voie à une sociologie culturelle (Cultural sociology) distincte de la sociologie de la culture, et qui serait davantage axée sur les significations des objets culturels et l’analyse systématique des données plutôt que sur leur production. Sur ce point particulier, on se référera par exemple aux travaux menés par Laura Desfor Edles depuis une quinzaine d’années4. Mais ces dimensions propres à la sociologie culturelle sont apparues après le “tournant culture” (Cultural Turn) des années 1980 et demeurent relativement peu explorées en France.

  • 5  Dumont F., Le lieu de l’Homme, repris dans Œuvres complètes de Fernand Dumont, 2e de 5 tomes, Québ (...)
  • 6  Sur ce même sujet, les sociologues lisant l’anglais pourront aussi se référer à cette excellente a (...)

5Très centré sur la Francophonie hexagonale, on regrettera tout autant de ne trouver ici aucune mention des travaux théoriques du sociologue québécois Fernand Dumont sur la culture première et la culture seconde, élaborés dès 1968 dans l’ouvrage Le lieu de l’Homme5. Mais on comprend que ce livre de base se destine en premier lieu aux lecteurs de France au niveau du Premier cycle universitaire, et en ce sens, Sociologie de la culture sera une initiation concise et indéniablement utile aux études sur la culture au sein des sciences humaines et sociales6.

Haut de page

Notes

1  A ne pas confondre avec un autre livre chez le même éditeur, au titre similaire : Fleury L., Sociologie de la culture et des pratiques culturelles : Domaines et approches, Paris, Armand Colin, “128”, 2e édition, 2011 [2006]. Auparavant, les Éditions Armand Colin avaient également fait paraître Béra M., Lamy Y., Une Sociologie de la culture, Paris, Armand Colin, “Cursus”, 3e édition, 2011 [2003 et 2008].

2  Donnat O., Les pratiques culturelles des Français à l'ère numérique. Éléments de synthèse 1997-2008, Paris, La découverte, 2009. En outre, le site français “Pratiques culturelles”, du Ministère de la Culture et de la Communication, contient une multitude de données et de rapports accessibles librement : http://www.pratiquesculturelles.culture.gouv.fr/enquetes.php.

3  Pensons par exemple au classique Becker H., Les mondes de l'art, Paris, Flammarion, “Champs Flammarion”, 2007 [1982 pour la première édition américaine].

4  Sur la sociologie culturelle et ses distinctions d’avec la sociologie de la culture, on lira Desfor Edles L., Cultural Sociology in Practice, Oxford/Malden, Blackwell Publishers, collection “21st-Century Sociology”, 2002 (voir surtout le dernier chapitre, pp.220-236).

5  Dumont F., Le lieu de l’Homme, repris dans Œuvres complètes de Fernand Dumont, 2e de 5 tomes, Québec, Presses de l'Université Laval, 2008 [1968 pour la première édition du livre Le lieu de l’Homme].

6  Sur ce même sujet, les sociologues lisant l’anglais pourront aussi se référer à cette excellente anthologie : Jacobs M. D., Weiss Hanrahan N. (dirs.), The Blackwell Companion to the Sociology of Culture, Oxford/Malden, Blackwell, 2005.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves Laberge, « Détrez Christine, Sociologie de la culture », Recherches sociologiques et anthropologiques, 46-2 | 2015, 134-135.

Référence électronique

Yves Laberge, « Détrez Christine, Sociologie de la culture », Recherches sociologiques et anthropologiques [En ligne], 46-2 | 2015, mis en ligne le 21 avril 2016, consulté le 24 mai 2017. URL : http://rsa.revues.org/1558

Haut de page

Auteur

Yves Laberge

Université d’Ottawa.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Recherches sociologiques et anthropologiques sont disponibles selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Logo Recherches sociologiques et anthropologiques
  • Logo Fondation universitaire
  • Logo Fonds de la Recherche Scientifique
  • Revues.org